Choisir un exterminateur

Lorsqu’on découvre la présence de parasites et qu’on doit avoir recours aux services d’une entreprise d’extermination, il vaut mieux éviter la panique. Certaines entreprises d’extermination pourraient profiter de votre détresse pour vous vendre des services superflus et vous facturer davantage.

Si vous êtes locataire, vous devez contacter le propriétaire de votre logement à qui revient la responsabilité de régler la situation. S’il refuse de collaborer dans un délai raisonnable, contacter les autorités municipales. À Montréal notamment, la Ville prend en charge le problème et envoie la facture au propriétaire récalcitrant.

Le Centre anti parasitaire du Québec (CAPQ) vous recommande de prendre le temps de magasiner au lieu de faire affaires avec un exterminateur choisi au hasard, surtout s’il vous propose d’arriver dans les prochaines 30 minutes pour effectuer le travail.

Une entreprise d’extermination, ça se magasine. Demandez plutôt une évaluation écrite des coûts et devis à trois entreprises différentes, membres d’une association professionnelle et détenteurs d’un permis en règle émis par le Ministère de l’environnement du Québec. La soumission écrite doit d’abord mentionner clairement le nom et les coordonnées de l’entreprise et comprendre une description de la situation, les produits qui seront utilisés, les précautions à prendre afin d’éviter les risques potentiels pour la santé des personnes et des animaux de compagnie, ainsi que le nombre d’interventions à prévoir pour enrailler l’infestation. Par ailleurs, les entreprises d’extermination doivent avoir une assurance adéquate, et au moins un des techniciens, s’ils sont plusieurs, qui effectuent le travail devrait présenter son certificat émis par le Ministère de l’environnement.

Avec trois évaluations écrites, vous pourrez non seulement comparer les prix mais aussi le sérieux et le professionnalisme des trois entreprises.

Et n’hésitez pas à leur demander des références !

CAPQ


Matériel sous copyright utilisé dans ce site

Copyright Tous droits réservé - 2013 - Centre Anti Parasitaire du Québec